Accueil Technologie Pratique de gestion des essais cliniques sur les médicaments (GCP)

Pratique de gestion des essais cliniques sur les médicaments (GCP)



Chapitre un Principes généraux

Le premier article est de s'assurer que le processus d'essai clinique des médicaments est standardisé, que les résultats sont scientifiques et fiables, que les droits et les intérêts des sujets sont protégés et que leur sécurité est garantie. Conformément à la « Loi sur l'administration des médicaments de la République populaire de Chine » et aux « Règlements pour la mise en œuvre de la loi sur l'administration des médicaments de la République populaire de Chine », cette spécification est formulée en référence aux principes internationalement reconnus.

Article 2 Les pratiques de gestion de la qualité des essais cliniques sur les médicaments sont les exigences standard pour l'ensemble du processus d'essai clinique, y compris la conception, l'organisation et la mise en œuvre du plan, la surveillance, l'audit, l'enregistrement, l'analyse, le résumé et le rapport.

Article 3 Toutes les phases d'essais cliniques, d'essais de biodisponibilité humaine ou de bioéquivalence doivent être mises en œuvre conformément au présent cahier des charges.

Article 4 Toutes les recherches ciblant l'être humain doivent être conformes à la « Déclaration d'Helsinki du Congrès médical mondial » (annexe 1), c'est-à-dire l'équité, le respect de la personnalité, et s'efforcer de maximiser les avantages des sujets et d'éviter autant que possible les dommages.

Chapitre deux « Préparations des essais précliniques et conditions nécessaires

Article 5 : Les essais cliniques de médicaments doivent avoir une base scientifique suffisante. Avant de procéder à un test humain, le but du test et les problèmes à résoudre doivent être soigneusement examinés, et les bénéfices et risques attendus pour la santé des sujets et du public doivent être pesés, et les bénéfices attendus doivent dépasser les dommages possibles . Le choix des méthodes d'essais cliniques doit être conforme aux exigences scientifiques et éthiques.

Article 6 : Les médicaments destinés aux essais cliniques sont préparés et fournis par le promoteur. Avant de mener un essai clinique, le promoteur doit fournir des données de recherche préclinique sur le médicament à l'essai, y compris la composition de l'ordonnance, le processus de fabrication et les résultats de l'inspection de la qualité. Les informations précliniques fournies doivent répondre aux exigences pour la conduite des phases correspondantes des essais cliniques, et en même temps, les informations sur l'efficacité et la sécurité liées aux essais cliniques qui ont été achevés et aux essais cliniques dans d'autres régions doivent être fournies. La préparation des médicaments destinés aux essais cliniques doit être conforme aux « Bonnes pratiques de fabrication des médicaments ».

Article 7 : Les installations et les conditions des institutions d'essais cliniques de médicaments doivent répondre aux besoins d'essais cliniques sûrs et efficaces. Tous les chercheurs doivent avoir l'expertise professionnelle, les qualifications et les capacités nécessaires pour entreprendre l'essai clinique et être formés. Avant le début d'un essai clinique, l'investigateur et le promoteur doivent parvenir à un accord écrit sur le plan de l'essai, la supervision de l'essai, l'inspection et les procédures opérationnelles standard, ainsi que la répartition des responsabilités dans l'essai.

Chapitre III Protection des droits et intérêts des sujets

Article 8 Dans le processus d'essais cliniques de médicaments, les droits et intérêts personnels des sujets doivent être dûment garantis et assurer la scientificité et la fiabilité du test. Les droits, la sécurité et la santé des sujets doivent être supérieurs à la considération des intérêts scientifiques et sociaux. Le comité d'éthique et le consentement éclairé sont les principales mesures de protection des droits et intérêts des sujets.

Article 9 Pour garantir les droits et les intérêts des sujets dans les essais cliniques, un comité d'éthique indépendant doit être établi et déposé auprès de la State Food and Drug Administration. Le comité d'éthique doit être composé d'au moins cinq personnes qui travaillent dans le domaine médical, des professionnels non médicaux, des experts juridiques et du personnel d'autres unités, et dont les membres sont de sexe différent. La composition et le travail du comité d'éthique ne doivent pas être affectés par les participants à l'expérience.

Article 10 Le protocole de l'essai doit être revu et approuvé par le comité d'éthique et signé et approuvé avant de pouvoir être mis en œuvre. Pendant la période d'essai, toute modification du protocole d'essai doit être approuvée par le comité d'éthique ; les événements indésirables graves au cours de l'essai doivent être signalés au comité d'éthique à temps.

Article 11 : Les avis de révision du comité d'éthique sur le protocole de l'essai clinique sont décidés par vote après discussion, et les membres participant à l'essai clinique sont éludés. Les experts qui ne sont pas membres du comité peuvent être invités à assister à la réunion en raison des besoins de travail, mais ils ne voteront pas. Le comité d'éthique doit établir des procédures de travail, toutes les réunions et leurs résolutions doivent avoir des enregistrements écrits, et les enregistrements doivent être conservés pendant cinq ans après la fin de l'essai clinique.

Article 12 Le comité d'éthique examine strictement le protocole de l'essai conformément aux éléments suivants dans une perspective de protection des droits et intérêts des sujets :

(1) Qualification, expérience et adéquation de l'investigateur Temps nécessaire pour participer à l'essai clinique, si les conditions de personnel et d'équipement répondent aux exigences de l'essai ;

(2) Si le plan d'essai prend pleinement en compte les principes éthiques, y compris l'objectif de la recherche, les risques que les sujets et les autres membres du personnel peuvent subir, et les avantages et la nature scientifique de la conception de l'essai ;

(3) La méthode de sélection des sujets, et si les sujets (ou les membres de leur famille, tuteurs, représentants légaux) reçoivent des informations complètes sur l'essai Il est facile de comprendre si la méthode d'obtention du consentement éclairé est appropriée ;

(4) Mesures de traitement et/ou d'assurance données lorsque les sujets sont blessés ou même décédés en raison de leur participation à des essais cliniques ;

(5) Si les modifications proposées au protocole d'essai sont acceptables ;

(6) Examiner périodiquement le niveau de risque des sujets dans les essais cliniques.

Article 13 : Après réception de la candidature, le comité d'éthique se réunit dans les délais, examine et discute, émet des avis écrits, et joint la liste des membres présents à la réunion, leur statut professionnel et ma signature. L'avis du comité d'éthique peut être :

(1) d'accord ;

(2) accepter après avoir apporté les modifications nécessaires ;

(3) pas d'accord ;< /p>

(4) Mettre fin ou suspendre les essais approuvés.

Article 14 L'investigateur ou son représentant désigné doit expliquer les détails de l'essai clinique au sujet :

(1) La participation du sujet à l'essai doit être volontaire et avoir le droit de se retirer de l'essai à tout moment à n'importe quel stade de l'essai sans être victime de discrimination ou de représailles, et son traitement médical et ses droits ne seront pas affectés ;

(2) Les sujets doivent être informés et participer à l'essai Et les informations personnelles dans l'essai sont confidentielles. Le cas échéant, l'autorité de réglementation du médicament, le comité d'éthique ou le promoteur peuvent consulter les données des sujets participant à l'essai conformément à la réglementation ;

(3) Objectif de l'essai, processus et délai d'essai, opération d'inspection, sujet d'essai Les participants anticipent les avantages et les risques possibles et informent les participants qu'ils peuvent être affectés à différents groupes de l'essai ;

(4) Les sujets doivent disposer de suffisamment de temps pour déterminer s'ils sont disposés à participer à l'essai. Les sujets qui expriment leur consentement doivent fournir l'introduction et l'explication ci-dessus à leurs représentants légaux. Le processus de consentement éclairé doit adopter la langue et l'écriture que le sujet ou le représentant légal peut comprendre. Au cours de l'essai, le sujet peut à tout moment connaître les informations pertinentes ;

(5) S'il y a un procès lié En cas de dommage, le sujet peut recevoir un traitement et une indemnisation correspondante.

Article 15 Le formulaire de consentement éclairé est obtenu après une explication complète et détaillée de l'expérience :

(1) Le sujet ou son représentant légal doit signer le formulaire de consentement éclairé Et indiquer la date, le chercheur effectuant le processus de consentement éclairé doit également signer le nom et la date sur le formulaire de consentement éclairé ;

(2) Pour les sujets incompétents, si le comité d'éthique est d'accord sur le principe, Lorsque le chercheur estime que la participation des sujets à l'essai est dans leur propre intérêt, ces patients peuvent également participer à l'essai, et en même temps ils doivent obtenir le consentement de son tuteur légal, signé et daté ; (3) les enfants comme sujets Si l'enfant est impliqué, il doit obtenir le consentement éclairé de son tuteur légal et signer un formulaire de consentement éclairé. Lorsque l'enfant peut prendre la décision de participer à l'étude, il doit également obtenir son propre consentement ;

(4) En cas d'urgence Si le formulaire de consentement éclairé de la personne et de son représentant légal ne peut être obtenu, s'il y a un manque de méthodes de traitement efficaces prouvées, et que le médicament expérimental est censé sauver des vies, rétablir la santé ou soulager la douleur, il peut être considéré comme un sujet, mais il doit être testé. Le protocole et les documents afférents précisent clairement le mode d'accueil de ces sujets, et obtiennent l'accord préalable du comité d'éthique ;

(5) Si de nouvelles informations importantes liées au médicament à l'essai sont trouvées, le formulaire de consentement éclairé doit être révisé par écrit. Après l'approbation du comité d'éthique, le consentement du sujet a été à nouveau obtenu.

Chapitre IV Protocole du procès

Article 16 Un protocole d'essai doit être formulé avant le début d'un essai clinique, et le protocole doit être convenu d'un commun accord entre l'investigateur et le promoteur Le signer et le rapporter au comité d'éthique pour approbation avant mise en œuvre.

Article 17 Le plan d'essai clinique doit inclure le contenu suivant :

(1) Titre d'essai ;

(2) Objectif de l'essai, contexte de l'essai, préclinique Les découvertes cliniquement significatives dans la recherche et les résultats des essais cliniques liés à l'essai, les risques et avantages connus pour le corps humain et la possibilité de différences ethniques dans les médicaments à l'essai ;

(3) le nom et l'adresse du commanditaire, le lieu où l'expérience a été menée, le nom, la qualification et l'adresse de l'investigateur ;

(4) Le type de plan d'expérience, la méthode de regroupement par randomisation et le niveau de mise en aveugle ;

(5) Critères d'inclusion des sujets, critères d'exclusion et critères de rejet, étapes de sélection des sujets et méthode d'attribution des sujets ; (6) Calculer sur la base de principes statistiques pour atteindre l'objectif prévu du test Le nombre de cas requis ;

(7) La forme posologique, la posologie, la voie d'administration, la méthode d'administration, le nombre d'administrations, le déroulement du traitement et les réglementations sur les médicaments combinés, ainsi que les réglementations sur l'emballage et l'étiquetage des médicaments d'essai Description ;

(8) Les éléments à contrôler cliniquement et en laboratoire, le nombre de déterminations et d'analyses pharmacocinétiques, etc. ;

(9) Enregistrement et utilisation des médicaments expérimentaux Enregistrement, livraison, méthodes de distribution et conditions de stockage ;

(10) Observation clinique, suivi et mesures pour assurer l'observance des sujets;

(11) Les critères de suspension des essais cliniques, Les dispositions de la fin des essais cliniques ;

(12) Critères d'évaluation de l'efficacité, y compris la méthode d'évaluation des paramètres, le temps d'observation, l'enregistrement et l'analyse ;

(13) Procédures du sujet pour la conservation des codes, des tableaux de nombres aléatoires et des formulaires de rapport de cas ;

(14) Exigences d'enregistrement des événements indésirables et méthodes de notification des événements indésirables graves, mesures de traitement, méthodes de suivi, durée et résultat ;< /p>

(15) Établissement et conservation de codes de médicaments expérimentaux, de méthodes de levée de l'aveugle et de règlements sur la levée de l'aveugle dans les situations d'urgence ;

(16) Plan d'analyse statistique, ensemble de données d'analyse statistique La définition et la sélection des données ;

(17) Réglementation sur la gestion et la traçabilité des données ;

(18) Contrôle de la qualité et assurance de la qualité des essais cliniques ;

(19) Éthique liée aux essais ;

(20) Progrès attendus et date d'achèvement des essais cliniques ;

(21) Suivi après procès Et mesures médicales ;

(vingt-deux) les responsabilités et autres règlements pertinents des parties ;

(vingt-trois) références.

Article 18 : Dans les essais cliniques, si nécessaire, le protocole d'essai peut être modifié selon les modalités prescrites.

Chapitre 5 Responsabilités des enquêteurs

Article 19 Les investigateurs chargés des essais cliniques doivent satisfaire aux exigences suivantes :

(1) Avoir les postes techniques professionnels correspondants et les qualifications médicales dans les établissements médicaux ;

(2) Posséder les connaissances et l'expérience professionnelles requises dans le plan expérimental;

(3) Correct La méthode d'essai clinique a une riche expérience ou peut obtenir les conseils académiques du chercheur expérimenté de l'unité ;

(4) Connaître le matériel et la documentation relatifs aux essais cliniques fournis par le promoteur ;

(5) Le droit de contrôler le personnel participant au test et l'équipement requis pour l'utilisation du test.

Article 20 Les chercheurs doivent lire et comprendre en détail le contenu du protocole de l'essai et suivre strictement le protocole.

Article 21 Les enquêteurs doivent comprendre et connaître la nature, l'effet, l'efficacité et l'innocuité du médicament à l'essai (y compris les données pertinentes de la recherche préclinique du médicament), et doivent également saisir les résultats au cours de l'essai clinique. Toutes les nouvelles informations relatives au médicament.

Article 22 Les chercheurs doivent mener des essais cliniques dans un établissement médical doté de bonnes installations médicales, d'équipements de laboratoire et de personnel. L'établissement doit disposer de toutes les facilités pour gérer les urgences afin d'assurer la sécurité des sujets. Les résultats des tests de laboratoire doivent être précis et fiables.

Article 23 L'investigateur doit obtenir le consentement de l'établissement médical ou de l'unité compétente pour s'assurer qu'il dispose d'un délai suffisant pour prendre en charge et terminer l'essai clinique dans le délai spécifié dans le plan. Le chercheur doit expliquer les informations pertinentes sur l'essai, les règlements et les responsabilités à tout le personnel participant à l'essai clinique, et s'assurer qu'il y a un nombre suffisant de sujets qui répondent au protocole d'essai pour participer à l'essai clinique.

Article 24 L'investigateur doit expliquer au sujet les informations détaillées sur l'essai approuvées par le comité d'éthique et obtenir un consentement éclairé.

Article 25 : Les investigateurs sont chargés de prendre les décisions médicales liées aux essais cliniques et de s'assurer que les sujets reçoivent un traitement approprié lorsque des événements indésirables surviennent au cours de l'essai.

Article 26 Les chercheurs sont tenus de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des sujets et de les enregistrer. Si un événement indésirable grave survient au cours de l'essai clinique, l'investigateur doit immédiatement prendre les mesures thérapeutiques appropriées pour le sujet, et le signaler en même temps au service de surveillance et de gestion du médicament, à l'administration sanitaire, au promoteur et au comité d'éthique, et signer et indiquer sur le rapport la Date.

Article 27 Les chercheurs doivent s'assurer que les données sont véridiques, exactes, complètes, opportunes et légalement incluses dans les dossiers médicaux et les formulaires de rapport de cas.

Article 28 Les chercheurs acceptent les inspections et inspections des inspecteurs ou inspecteurs envoyés par le promoteur et les inspections et inspections du service de surveillance et d'administration des médicaments pour s'assurer de la qualité des essais cliniques.

Article 29 L'investigateur et le promoteur négocient le coût de l'essai clinique et le précisent dans le contrat. Dans le processus d'essais cliniques, le chercheur ne facturera pas aux sujets les frais requis pour le médicament d'essai.

Article 30 : Après la fin de l'essai clinique, l'investigateur doit rédiger un rapport de synthèse, signer et indiquer la date avant de l'envoyer au promoteur.

Article 31 : Les investigateurs doivent notifier aux sujets, aux promoteurs, aux comités d'éthique et aux autorités de réglementation du médicament de suspendre un essai clinique, et en expliquer les raisons.

Chapitre VI Responsabilités du commanditaire

Article 32 Le promoteur est responsable de l'initiation, de la candidature, de l'organisation, du suivi et de l'audit d'un essai clinique, et d'un financement expérimental. Les sponsors soumettent des demandes d'essais cliniques à la State Food and Drug Administration conformément aux lois et réglementations nationales pertinentes, et peuvent également confier à des organismes de recherche sous contrat la réalisation de certaines tâches et tâches dans les essais cliniques.

Article 33 Le promoteur sélectionne l'institution et l'investigateur de l'essai clinique, et reconnaît ses qualifications et conditions pour assurer la réalisation de l'essai.

Article 34 Le promoteur doit fournir un manuel de l'investigateur, qui comprend les informations et les données chimiques, pharmaceutiques, toxicologiques, pharmacologiques et cliniques (y compris les essais antérieurs et en cours) du médicament expérimental .

Article 35 Les promoteurs ne peuvent organiser des essais cliniques selon le protocole qu'après avoir obtenu l'approbation de la State Food and Drug Administration et l'approbation du comité d'éthique.

Article 36 : Les promoteurs et les investigateurs conçoivent conjointement des plans d'essais cliniques, précisant les responsabilités et la répartition du travail en termes de mise en œuvre du plan, de gestion des données, d'analyse statistique, de communication des résultats et de méthodes de publication. Signez le plan expérimental et le contrat convenus par les deux parties.

Article 37 Le promoteur fournit aux investigateurs des médicaments d'essai, des produits standards, des médicaments de contrôle ou des placebos facilement identifiables, correctement codés et spécialement étiquetés, et s'assure que la qualité est qualifiée. Les médicaments de test doivent être emballés et stockés de manière appropriée en fonction des besoins du plan de test. Le promoteur doit établir un système de gestion et un système d'enregistrement des médicaments expérimentaux.

Article 38 : Le promoteur désigne des inspecteurs qualifiés et est agréé par l'enquêteur.

Article 39 Le promoteur établit un système de contrôle et d'assurance qualité pour les essais cliniques et peut organiser des audits d'essais cliniques pour garantir la qualité.

Article 40 Le promoteur doit enquêter rapidement sur les événements indésirables graves survenus chez l'investigateur, prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et les droits des sujets et en informer rapidement le service de surveillance et de gestion du médicament et l'administration sanitaire. Le département rend compte, et en même temps avise les autres chercheurs impliqués dans les essais cliniques du même médicament.

Article 41 Le promoteur doit aviser l'investigateur, le comité d'éthique et la State Food and Drug Administration avant de suspendre un essai clinique, et en indiquer la raison.

Article 42 : Le promoteur est chargé de soumettre le rapport de synthèse de l'essai à la State Food and Drug Administration.

Article 43 Le promoteur fournit une assurance pour les sujets participant aux essais cliniques et prend en charge le coût du traitement et l'indemnisation financière correspondante pour les sujets qui ont subi des dommages ou un décès liés aux essais. Le promoteur doit fournir au chercheur des garanties juridiques et économiques, à l'exception de celles causées par une faute médicale.

Article 44 Lorsque l'investigateur ne suit pas le protocole approuvé ou les réglementations pertinentes pour mener un essai clinique, le promoteur doit le signaler pour correction. Si la situation est grave ou persiste, l'enquêteur doit être licencié. Essais cliniques et rapport au service de surveillance et d'administration des médicaments.

Chapitre 7 Devoirs des inspecteurs

Article 45 Le but des inspections est de s'assurer que les droits et les intérêts des sujets dans les essais cliniques sont protégés. Assurez-vous que les données contenues dans les enregistrements et les rapports de test sont exactes, complètes et correctes, et assurez-vous que le test est conforme au plan approuvé et aux lois et réglementations pertinentes.

Article 46 L'inspecteur est l'interlocuteur privilégié entre le promoteur et le chercheur. Le nombre et le nombre de visites dépendent de la complexité de l'essai clinique et du nombre d'institutions médicales participant à l'essai. Les inspecteurs doivent avoir les qualifications médicales, pharmaceutiques ou professionnelles appropriées, et avoir suivi la formation nécessaire pour se familiariser avec les réglementations pertinentes en matière de gestion des médicaments, connaître les informations précliniques et cliniques sur le médicament à l'essai, ainsi que le protocole d'essai clinique et les documents connexes .

Article 47 Les inspecteurs suivent des procédures opérationnelles standard et supervisent le déroulement des essais cliniques afin de s'assurer que les essais cliniques sont menés conformément au plan. Le contenu spécifique comprend :

(1) Avant le test, confirmez que l'entrepreneur de test a les conditions appropriées, y compris le personnel et la formation, le laboratoire est bien équipé et fonctionne bien, et a divers tests liés au test Conditions, on estime qu'il y aura un nombre suffisant de sujets et que les chercheurs participants connaissent les exigences du protocole de l'essai ;

(2) Pendant l'essai, surveiller la mise en œuvre du protocole d'essai par l'investigateur et confirmer qu'avant l'essai Obtenir le consentement éclairé de tous les sujets, comprendre le taux de sélection des sujets et l'avancement de l'essai, et confirmer que les sujets sélectionnés sont qualifiés ;

(3) Confirmez que tous les enregistrements de données et rapports sont corrects et complets. Tous les formulaires de rapport de cas sont remplis correctement et cohérents avec les données d'origine. Toutes les erreurs ou omissions ont été corrigées ou notées, signées et datées par l'enquêteur. Les changements de dosage, les changements de traitement, les médicaments combinés, les maladies intermittentes, les pertes de suivi et les inspections manquées de chaque sujet doivent être confirmés et enregistrés. Vérifier que le retrait et la perte des sujets sélectionnés ont été expliqués dans le formulaire de rapport de cas ;

(4) Confirmez que tous les événements indésirables sont enregistrés et que les événements indésirables graves sont signalés dans le délai spécifié et enregistrés dans

(5) Vérifier que les médicaments expérimentaux sont fournis, stockés, distribués et retirés conformément aux lois et réglementations en vigueur, et faire les enregistrements correspondants ;

(6) Aider l'investigateur à effectuer les notifications nécessaires et les questions d'application, et rapporter les données et les résultats de l'essai au promoteur ;

(7) Le suivi que l'enquêteur n'a pas fait, le procès qui n'a pas été mené, l'inspection qui n'a pas été menée et son exactitude devraient être consignés de manière claire et véridique. Les erreurs et omissions doivent être corrigées ;

(8) Un rapport écrit est envoyé au promoteur après chaque visite. Le rapport doit indiquer la date et l'heure de l'inspection, le nom de l'inspecteur et les conclusions de l'inspection.

Chapitre 8 "Enregistrements et rapports

Article 48 "Les dossiers médicaux, en tant que documents originaux des essais cliniques, doivent être conservés intacts. Les données du formulaire de rapport de cas proviennent du document original et sont cohérentes avec le document original. Toutes les observations et résultats d'inspection dans l'expérience doivent être enregistrés dans le dossier médical d'une manière opportune, précise, complète, normalisée et véridique et correctement rempli dans le formulaire de rapport de cas, et ne devrait pas être arbitraire. Si le changement est dû à une erreur, le dossier original doit rester clair et défendable apporter des corrections, et le correcteur doit signer le nom et l'heure.

Article 49 Diverses données de laboratoire dans les essais cliniques doivent être enregistrées ou une copie du rapport original doit être collée sur le formulaire de rapport de cas, et les données dans la plage normale doivent également être enregistrées en détail. Les données qui s'écartent de manière significative ou qui sont en dehors de la plage cliniquement acceptable doivent être vérifiées. L'élément d'essai doit indiquer l'unité de mesure utilisée.

Article 50 : Afin de protéger la vie privée des sujets, le nom du sujet ne doit pas apparaître sur le formulaire de rapport de cas. Le chercheur doit confirmer l'identité du sujet selon le code du sujet et l'enregistrer.

Article 51 Le contenu du rapport de synthèse d'essai clinique doit être conforme aux exigences du protocole d'essai, notamment :

(1) Le nombre réel de cas entrés au hasard dans chaque groupe, et les cas abandonnés et exclus Et les raisons ;

(2) Comparaison des caractéristiques de base entre différents groupes pour déterminer la comparabilité ;

(3) Analyse statistique et analyse de la signification clinique de tous les indicateurs d'évaluation de l'efficacité. L'interprétation des résultats statistiques doit se concentrer sur sa signification clinique ;

(4) L'évaluation de l'innocuité devrait inclure les événements indésirables cliniques et une analyse statistique raisonnable des indicateurs de laboratoire, ainsi qu'une description et une évaluation détaillées des événements indésirables graves ;

p>

(5) Pour évaluer l'efficacité d'un essai multicentrique, les différences entre les centres et leur impact doivent être prises en compte ;

(6) L'effet et l'innocuité du médicament d'essai et la relation entre les risques et les avantages Un bref aperçu et une discussion de la relation.

Article 52 Les données des essais cliniques doivent être conservées (Annexe 2) et gérées conformément à la réglementation. L'investigateur conserve les données de l'essai clinique jusqu'à cinq ans après la fin de l'essai clinique. Le promoteur doit conserver les données de l'essai clinique jusqu'à cinq ans après l'approbation de la commercialisation du médicament à l'essai.

Chapitre 9 Gestion des données et analyse statistique

Article 53 La gestion des données a pour but d'inclure rapidement, complètement et précisément les données d'essai dans le rapport. Toutes les différentes étapes de la gestion des données doivent être enregistrées afin de vérifier la qualité des données et la mise en œuvre de l'expérimentation. Utilisez des procédures appropriées pour garantir la confidentialité de la base de données, et il devrait y avoir des procédures de maintenance et de soutien de la base de données informatique.

Article 54 L'attribution des sujets dans les essais cliniques doit être effectuée selon le plan d'attribution aléatoire déterminé par la conception de l'essai, et le code de groupe de traitement de chaque sujet doit être utilisé en aveugle par le promoteur et l'investigateur. Sauvegarder. L'essai à l'aveugle doit préciser les conditions de levée de l'aveugle et les modalités de réalisation de la levée de l'aveugle dans le plan, et être accompagné de lettres d'urgence avec les codes de traitement correspondants. En cas d'urgence, il est permis de briser la cécité des sujets individuels et de comprendre le traitement qu'ils reçoivent, mais les raisons doivent être indiquées dans le formulaire de rapport de cas.

Article 55 Le processus d'analyse statistique des données d'essais cliniques et l'expression de ses résultats doivent adopter des méthodes statistiques standardisées. Les professionnels de la biostatistique sont tenus de participer à toutes les étapes des essais cliniques. Le plan d'essai clinique doit avoir un plan d'analyse statistique, qui doit être confirmé et affiné avant l'analyse statistique formelle. Si une analyse intermédiaire est requise, les raisons et les procédures d'exploitation doivent être expliquées. L'évaluation de l'effet du traitement doit considérer ensemble l'intervalle de confiance et le résultat du test d'hypothèse. L'ensemble de données d'analyse statistique sélectionné doit être expliqué. Les informations manquantes, inutilisées ou redondantes doivent être expliquées, et le rapport statistique de l'essai clinique doit être cohérent avec le rapport de synthèse de l'essai clinique.

Chapitre Dix "Gestion des médicaments expérimentaux

Article 56 "Les médicaments d'essai clinique ne doivent pas être vendus.

Article 57 : Le promoteur est responsable du conditionnement et de l'étiquetage appropriés des médicaments utilisés dans les essais cliniques, et de leur marquage comme spécifique aux essais cliniques. Dans les essais cliniques en double aveugle, le médicament testé et le médicament témoin ou le placebo doivent être cohérents en termes d'apparence, d'odeur, d'emballage, d'étiquetage et d'autres caractéristiques.

Article 58 Les registres d'utilisation des médicaments expérimentaux doivent inclure des informations sur la quantité, l'expédition, la livraison, l'acceptation, la distribution, la récupération et la destruction des médicaments restants après application, etc.

Article 59 L'utilisation des médicaments expérimentaux est de la responsabilité de l'investigateur. L'investigateur doit s'assurer que tous les médicaments expérimentaux ne sont utilisés que pour les sujets de l'essai clinique, et que leur dosage et leur utilisation doivent suivre le protocole de l'essai. Les médicaments expérimentaux restants seront retournés au sponsor, et le processus ci-dessus sera responsable et enregistré par une personne spéciale, et les médicaments expérimentaux seront gérés par une personne spéciale. Les chercheurs ne sont pas autorisés à transférer des médicaments expérimentaux à des participants aux essais non cliniques.

Article 60 L'approvisionnement, l'utilisation, le stockage des médicaments expérimentaux et la manipulation des médicaments restants seront inspectés par le personnel compétent.

Chapitre 11 Assurance qualité

Article 61 Les promoteurs et les investigateurs exercent leurs fonctions respectives et suivent strictement le protocole de l'essai clinique. Des procédures opérationnelles standard sont adoptées pour assurer le contrôle de la qualité des essais cliniques et la mise en œuvre de systèmes d'assurance qualité.

Article 62 Toutes les observations et constatations liées aux essais cliniques doivent être vérifiées et un contrôle de qualité doit être effectué à chaque étape du traitement des données pour garantir que les données sont complètes, exactes, véridiques et fiables.

Article 63 L'autorité de réglementation pharmaceutique et le promoteur peuvent charger des inspecteurs de procéder à des inspections systématiques des activités et des documents liés aux essais cliniques afin d'évaluer si l'essai est conforme au plan d'essai, aux procédures opérationnelles standard et aux exigences réglementaires pertinentes. Si les données d'essai sont enregistrées en temps opportun, manière vraie, exacte et complète. L'audit doit être effectué par du personnel qui n'est pas directement impliqué dans l'essai clinique.

Article 64 Le service de surveillance et d'administration du médicament inspecte les tâches respectives et l'état de mise en œuvre de l'investigateur et du promoteur dans la mise en œuvre de l'essai. Les matériels et documents pertinents (y compris les dossiers médicaux) des institutions médicales et des laboratoires participant aux essais cliniques doivent être inspectés par l'autorité de réglementation pharmaceutique.

Chapitre 12 Essais multicentriques

Article 65 Les essais multicentriques sont menés par plusieurs investigateurs dans des lieux différents selon le même protocole d'essai. Essais cliniques menés par l'unité en parallèle. Chaque centre commence et termine l'expérience en même temps. L'essai multicentrique est dirigé par un chercheur principal, qui agit en tant qu'investigateur coordonnateur parmi les centres de l'essai clinique.

Article 66 La planification, l'organisation et la mise en œuvre d'essais multicentriques doivent tenir compte des points suivants :

(1) Le plan d'essai doit être discuté par l'investigateur principal de chaque centre et le promoteur. Confirmation, mise en œuvre après approbation du comité d'éthique ;

(2) Au début de l'essai clinique et pendant la période intermédiaire, une réunion de chercheurs devrait être organisée ;

(3) Chaque centre mène des essais cliniques en même temps;

(4) La taille de l'échantillon des essais cliniques dans chaque centre et la répartition entre les centres doivent répondre aux exigences de l'analyse statistique ;

(5) Ensure that the same procedures are used to manage experimental drugs in different centers, Including distribution and storage;

(6) Train researchers participating in the experiment according to the same experiment plan;

(7) Establish standardized evaluation methods and the laboratory used in the experiment Both clinical evaluation methods and clinical evaluation methods should have unified quality control, and laboratory inspections can also be carried out by a central laboratory; (8) Data information should be centrally managed and analyzed, and data transmission, management, verification and query should be established Procedure;

(9) To ensure that the investigators of each trial center comply with the trial protocol, including terminating their participation in the trial if they violate the protocol.

Article 67: Multi-center trials should establish a management system based on the number of centers participating in the trial and the requirements of the trial, as well as the level of understanding of the trial drugs, and coordinate the investigator to be responsible for the implementation of the entire trial.

Chapter 13 Supplementary Provisions

Article 68 The meaning of the following terms in this specification is:

Clinical Trial ), refers to any systematic study of drugs in humans (patients or healthy volunteers) to confirm or reveal the effects, adverse reactions and/or absorption, distribution, metabolism and excretion of the test drug, with the purpose of determining the test drug The efficacy and safety.

The test protocol (Protocol) describes the background, theoretical basis and purpose of the test, test design, method and organization, including statistical considerations, test execution and completion conditions. The plan must be signed and dated by the main investigator, research institution and sponsor participating in the trial.

Investigator's Handbook (Investigator?, sBrochure), is the clinical and non-clinical research data of the relevant experimental drugs in human research.

Informed Consent (InformedConsent) refers to the subject informing all aspects of a trial, and the subject voluntarily confirms that he agrees to participate in the clinical trial process. It must be signed and dated The informed consent form serves as documentary proof.

Informed Consent Form (InformedConsentForm) is a documentary evidence that each subject expresses their willingness to participate in a trial. The researcher needs to explain to the subjects the nature of the trial, the purpose of the trial, the possible benefits and risks, other available treatment methods, and the rights and obligations of the subjects in accordance with the Declaration of Helsinki, so that the subjects fully understand After expressing his consent.

The Ethics Committee (EthicsCommittee) is an independent organization composed of medical professionals, legal experts, and non-medical personnel. The safety, health and rights of the subjects are protected. The composition and all activities of the committee should not be interfered or influenced by the clinical trial organization and implementer.

Investigator, the person who conducts clinical trials and is responsible for the quality of clinical trials and the safety and rights of subjects. Researchers must undergo a qualification review and have the professional expertise, qualifications and abilities for clinical trials.

Coordinating Investigator (Coordinating Investigator), an investigator who is responsible for coordinating the work of investigators in each center in a multi-center clinical trial.

Sponsor, a company, institution or organization that initiates a clinical trial and is responsible for the trial's initiation, management, finance, and monitoring.

Monitor, a person with relevant knowledge appointed by the sponsor and responsible for the sponsor, whose task is to monitor and report the progress of the test and verify data.

Audit refers to a systematic inspection conducted by personnel who are not directly involved in the test to evaluate whether the implementation of the test, the recording and analysis of data are consistent with the test protocol, standard operating procedures, and drugs Compliant with relevant regulatory requirements for clinical trials.

Inspection: The drug regulatory authority conducts an official review of the relevant documents, facilities, records and other aspects of a clinical trial. The inspection can be conducted at the location of the trial unit, the sponsor or the location of the contract research organization .

Case Report Form (CaseReportForm, CRF), refers to a document designed according to the test protocol, used to record the data of each subject during the test.

Investigational Products, used for investigational drugs, control drugs or placebos in clinical trials.

Adverse Event (AdverseEvent), an adverse medical event that occurs after a patient or clinical trial subject receives a drug, but it does not necessarily have a causal relationship with the treatment.

Serious Adverse Event, an event that requires hospitalization, prolonged hospitalization, disability, impact on work ability, life-threatening or death, and congenital malformations occurred during the clinical trial.

Standard Operating Procedure (SOP) is a standard and detailed written procedure for the effective implementation and completion of each task in a clinical trial.

Blinding/Masking is a procedure in which one or more parties do not know the treatment allocation of subjects in a clinical trial. Single-blind means that the subject does not know the subject, and double-blind means that none of the subjects, investigators, monitors, or data analysts know the treatment allocation.

Contract Research Organization (ContractResearchOrganization, CRO), an academic or commercial scientific institution. The sponsor may entrust it to perform certain tasks and tasks in the clinical trial, and such entrustment must be stipulated in writing.

Article 69: The State Food and Drug Administration is responsible for the interpretation of this specification.

Article 70 This specification shall come into effect on September 1, 2003, and the former “Regulations for the Administration of Drug Clinical Trials” issued by the State Drug Administration on September 1, 1999 shall be repealed at the same time.

Appendix 1:

The Helsinki Declaration of the World Medical Congress

The Ethical Code of Human Medical Research

Adopted: the 18th World Medical Congress , Helsinki, Finland. June 1964

Revision: The 29th World Medical Congress, Tokyo, Japan, October 1975

The 35th World Medical Congress, Venice, Italy, October 1983

The 41st World Medical Congress, Hong Kong, September 1989

The 48th World Medical Congress, South Africa, October 1996

The 52nd World Medical Congress, Edinburgh, Scotland, October 2000

I. Introduction

1. The Declaration of Helsinki drafted by the World Medical Congress is a statement of the ethical guidelines for human medical research to guide doctors and other participants in human medical research. Human medical research includes research on the human body itself and related data or information.

2. It is the duty of doctors to promote and protect human health. The knowledge and ethics of doctors are precisely to perform this duty.

3. The Geneva Declaration of the World Medical Congress restricts doctors with the language "The health of the patient must be our first consideration." The international standard of medical ethics declares: "Only when it is in the interests of the patient, the doctor can provide medical measures that may adversely affect the patient's physiology and psychology."

4. The advancement of medicine is based on research, which to a certain extent ultimately depends on experiments with human subjects.

5. In human medical research, consideration of subjects' health should take precedence over scientific and social interests.

6. The main purpose of human medical research is to improve prevention, diagnosis and treatment methods, and to improve the understanding of disease etiology and pathogenesis. Even the best prevention, diagnosis and treatment methods that have been proven should be continuously tested to test their effectiveness, efficiency, feasibility and quality through research.

7. In medical practice and medical research, most prevention, diagnosis and treatment involve risks and burdens.

8. Medical research should comply with ethical standards, respect all people and protect their health and rights. Some subjects are vulnerable groups and need special protection. The special needs of the economically and medically disadvantaged must be recognized. Particular attention should be paid to those subjects who cannot give or refuse informed consent, subjects who may only give informed consent under duress, subjects who do not benefit from the research, and those who receive treatment at the same time. Examiner.

9. Researchers must be aware of the ethical, legal and regulatory requirements for human research in their country, and must comply with international requirements. The ethics, laws and regulations of any country do not allow the reduction or cancellation of the protection provided for subjects in this declaration.

2. Basic principles of medical research

10. In medical research, it is the responsibility of doctors to protect the life and health of subjects and maintain their privacy and dignity.

11. Human medical research must comply with generally accepted scientific principles, and be based on a comprehensive understanding of scientific literature and related materials, and sufficient laboratory and animal tests (if necessary).

12. Research that may affect the environment must be carried out with due care, and the rights of laboratory animals used for research must be respected.

13. The design and implementation of each human trial should be clearly stated in the trial plan, and the trial plan should be submitted to the ethics approval committee for review, comment, guidance, and review and approval under appropriate circumstances. The ethics committee must be independent of the investigator and sponsor, and not be affected by any other aspects. The ethics committee should abide by the laws and regulations of the country where the experiment is conducted. The committee has the authority to supervise ongoing trials. Researchers are responsible for submitting monitoring data to the committee, especially data on all serious adverse events.研究人员还应向委员会提交其他资料以备审批,包括有关资金、申办者、研究机构以及其它对受试者潜在的利益冲突或鼓励的资料。

14.研究方案必须有关于伦理方面的考虑的说明,并表明该方案符合本宣言中所陈述的原则。

15.人体医学研究只能由有专业资格的人员并在临床医学专家的指导监督下进行。必须始终是医学上有资格的人员对受试者负责,而决不是由受试者本人负责,即使受试者已经知情同意参加该项研究。

16.每项人体医学研究开始之前,应首先认真评价受试者或其他人员的预期风险、负担与受益比。这并不排除健康受试者参加医学研究。所有研究设计都应公开可以获得。

17.医生只有当确信能够充分地预见试验中的风险并能够较好地处理的时候才能进行该项人体研究。如果发现风险超过可能的受益或已经得出阳性的结论和有利的结果时医生应当停止研究。

18.人体医学研究只有试验目的的重要性超过了受试者本身的风险和负担时才可进行。这对受试者是健康志愿者时尤为重要。

19.医学研究只有在受试人群能够从研究的结果中受益时才能进行。

20.受试者必须是自愿参加并且对研究项目有充分的了解。

21.必须始终尊重受试者保护自身的权利。尽可能采取措施以尊重受试者的隐私、病人资料的保密并将对受试者身体和精神以及人格的影响减至最小。

22.在任何人体研究中都应向每位受试侯选者充分地告知研究的目的、方法、资金来源、可能的利益冲突、研究者所在的研究附属机构、研究的预期的受益和潜在的风险以及可能出现的不适。应告知受试者有权拒绝参加试验或在任何时间退出试验并且不会受到任何报复。当确认受试者理解了这些信息后,医生应获得受试者自愿给出的知情同意,以书面形式为宜。如果不能得到书面的同意书,则必须正规记录非书面同意的获得过程并要有见证。

23.在取得研究项目的知情同意时,应特别注意受试者与医生是否存在依赖性关系或可能被迫同意参加。在这种情况下,知情同意的获得应由充分了解但不参加此研究与并受试者也完全无依赖关系的医生来进行。

24.对于在法律上没有资格,身体或精神状况不允许给出知情同意,或未成年人的研究受试者,研究者必须遵照相关法律,从其法定全权代表处获得知情同意。只有该研究对促进他们所代表的群体的健康存在必需的意义,或不能在法律上有资格的人群中进行时,这些人才能被纳入研究。

25.当无法定资格的受试者,如未成年儿童,实际上能作出参加研究的决定时,研究者除得到法定授权代表人的同意,还必须征得本人的同意。

26.有些研究不能从受试者处得到同意,包括委托人或先前的同意,只有当受试者身体/精神状况不允许获得知情同意是这个人群的必要特征时,这项研究才可进行。应当在试验方案中阐明致使参加研究的受试者不能作出知情同意的特殊原因,并提交伦理委员会审查和批准。方案中还需说明在继续的研究中应尽快从受试者本人或法定授权代理人处得到知情同意。

27.作者和出版商都要承担伦理责任。在发表研究结果时,研究者有责任保证结果的准确性。与阳性结果一样,阴性结果也应发表或以其它方式公之于众。出版物中应说明资金来源、研究附属机构和任何可能的利益冲突。与本宣言中公布的原则不符的研究报告不能被接受与发表。

三、医学研究与医疗相结合的附加原则

28.医生可以将医学研究与医疗措施相结合,但仅限于该研究已被证实具有潜在的预防、诊断和治疗价值的情况下。当医学研究与医疗措施相结合时,病人作为研究的受试者要有附加条例加以保护。

29.新方法的益处、风险、负担和有效性都应当与现有最佳的预防、诊断和治疗方法作对比。这并不排除在没有有效的预防、诊断和治疗方法存在的研究中,使用安慰剂或无治疗作为对照。

30.在研究结束时,每个入组病人都应当确保得到经该研究证实的最有效的预防、诊断和治疗方法。

31.医生应当充分告知病人其接受的治疗中的那一部分与研究有关。病人拒绝参加研究绝不应该影响该病人与医生的关系。

32.在对病人的治疗中,对于没有已被证明的预防、诊断和治疗方法,或在使用无效的情况下,若医生判定一种未经证实或新的预防、诊断和治疗方法有望挽救生命、恢复健康和减轻痛苦,在获得病人的知情同意的前提下,应不受限制地应用这种方法。在可能的情况下,这些方法应被作为研究对象,并有计划地评价其安全性和有效性。记录从所有相关病例中得到的新资料,适当时予以发表。同时要遵循本宣言的其他相关原则。

附录2:

临床试验保存文件

一、临床试验准备阶段

临床试验保存文件

研究者

申办者

1

研究者手册

保存

保存

2

试验方案及其修正案(已签名)

保存原件

保存

3

病例报告表(样表)

保存

保存

4

知情同意书

保存原件

保存

5

财务规定

保存

保存

6

多方协议(已签名)(研究者、申办者、合同研究组织)

保存

保存

7

伦理委员会批件

保存原件

保存

8

伦理委员会成员表

保存原件

保存

9

临床试验申请表

保存原件

dix

临床前实验室资料

保存原件< /p>

11

国家食品药品监督管理局批件

保存原件

12

研究者履历及相关文件

保存

保存原件

13

临床试验有关的实验室检测正常值范围

保存

保存

14

医学或实验室操作的质控证明

保存原件

保存

15

试验用药品的标签

保存原件

临床试验保存文件

研究者

申办者

16

试验用药品与试验相关物资的运货单

保存

保存

17

试验药物的药检证明

保存原件

18

设盲试验的破盲规程

保存原件

19

总随机表

保存原件

20

监查报告

保存原件

二、临床试验进行阶段

临床试验保存文件

研究者

申办者

21

研究者手册更新件

保存

保存

22

其他文件(方案、病例报告表、知情同意书、书面情况通知)的更新

保存

保存

23

新研究者的履历

保存

保存原件

24

医学、实验室检查的正常值范围更新

保存

保存

25

试验用药品与试验相关物资的运货单

保存

保存

26

新批号试验药物的药检证明

保存原件

27

监查员访视报告

保存原件

28

已签名的知情同意书

保存原件

29

原始医疗文件

保存原件

30

病例报告表(已填写,签名,注明日期)

保存副本

保存原件

31

研究者致申办者的严重不良事件报告

保存原件

保存

临床试验保存文件

研究者

申办者

32

申办者致药品监督管理局、伦理委员会的严重不良事件报告

保存

保存原件

33

中期或年度报告

保存

保存

34

受试者鉴认代码表

保存原件

35

受试者筛选表与入选表

保存

保存

36

试验用药品登记表

保存

保存

37

研究者签名样张

保存

保存

三、临床试验完成后

临床试验保存文件

研究者

申办者

38

试验药物销毁证明

保存

保存

39

完成试验受试者编码目录

保存

保存

40

稽查证明件

保存原件

41

最终监查报告

保存原件

42

治疗分配与破盲证明

保存原件

43

试验完成报告(致伦理委员会国家食品药品监督管理局)

保存原件

44

总结报告

保存

保存原件

Cet article provient du réseau, ne représente pas la position de cette station. Veuillez indiquer l'origine de la réimpression
HAUT