Accueil industrie Béton cellulaire VS parpaing : quels sont leurs avantages ?

Béton cellulaire VS parpaing : quels sont leurs avantages ?



Aujourd’hui en France, presque 80 % des constructions de maisons neuves sont réalisés à l’aide de parpaing. Ce matériau est en effet très utile pour la création des fondations et des murs d’une maison.


Pourtant, la France est l’un des derniers pays utilisant encore en le parpaing plutôt que le béton cellulaire parfois également appelé siporex.


Chacun de ces deux matériaux possède des avantages et des inconvénients ce qui explique que certains constructeurs et artisans privilégient plutôt le parpaing ou plutôt le béton cellulaire. 


Pour faire la lumière sur les propriétés de ces deux matériaux de construction et pour vous aider à choisir entre le parpaing et le béton cellulaire en fonction de vos attentes, nous vous proposons de découvrir leurs avantages et leurs inconvénients respectifs.


Ce qu’il faut savoir sur le parpaing

Le parpaing est un matériau poreux (pierre de taille) en forme de parallélépipède et occupant toute l’épaisseur d’un mur. Il est composé à 80 % de pierre (gravier et sable) ainsi que de ciment et d’eau ce qui en fait un matériau de construction naturel et recyclable.


Les dimensions d’un parpaing standard sont de 20 cm de longueur, 50 de largeur et 20 cm ou 25 cm de hauteur. L’épaisseur du parpaing varie en revanche en fonction de son utilisation. Pour créer un mur, les parpaings sont montés les uns sur les autres à l’aide de mortier (mélange de ciment, de sable et d’eau).


Les avantages du parpaing

Le parpaing est majoritairement choisi en tant que matériau de construction pour les maisons neuves traditionnelles, car il est bon marché. En effet, l’avantage premier du parpaing est qu’il est très accessible et permet de construire à moindre coût tout en choisissant un matériau naturel. 

Le deuxième avantage du parpaing est sa grande longévité. En effet, ce matériau est à la fois résistant à l’usure et aux intempéries ce qui permet de construire des maisons solides et résistantes dans le temps. Le parpaing est donc un bon choix dans les régions connaissant de fortes intempéries ou des tremblements de terre.

Le parpaing est également un matériau facile à poser ce qui facilite la tâche des artisans et des constructeurs de maisons. 

Enfin, le parpaing est un matériau incombustible permettant de construire des maisons très résistantes au feu.

 

Les désavantages du parpaing

En revanche, le parpaing possède quelques inconvénients expliquant pourquoi le béton cellulaire lui est préféré dans beaucoup de pays.


Le principal de ces inconvénients est son manque de performance en termes d’isolation thermique et acoustique. Ainsi, il sera nécessaire de prévoir la pose d’un isolant dans une maison construite en parpaing.

 

Ce qu’il faut savoir sur le béton cellulaire

Venu de Suède, le béton cellulaire est aujourd’hui de plus en plus apprécié en tant que matériau de construction pour les maisons modernes. Ce matériau est un mélange de chaux, de sable, de ciment, d’eau et d’une poudre d’aluminium permettant au béton de capturer l’air sous forme de petites bulles. Le béton cellulaire a donc des propriétés aérées.


Le béton cellulaire peut se présenter sous forme de bloc, de carreaux ou de panneaux de 5 à 30 mm d’épaisseur et dans de nombreuses dimensions. Ainsi, il peut s’utiliser pour la construction de murs extérieurs, mais aussi pour la construction des cloisons et des plafonds.

Béton cellulaire VS parpaing : quels sont leurs avantages ?

Les avantages du air entrainé béton

De par son aspect aéré, le béton cellulaire possède deux avantages très intéressants : le matériau est léger et il est un très bon isolant.


En effet, les murs en béton cellulaire offrent une très bonne isolation thermique et phonique. Grâce aux microcellules d’air emprisonnées et disposées de façon homogène, le doublage isolant est inutile ce qui permet de faire des économies. Son très bon coefficient thermique permet aussi de minimiser l’impact des variations de température entre l’intérieur et l’extérieur.

La légèreté du béton cellulaire est également un avantage que ce soit pour la pose et la construction, mais aussi pour le transport des matériaux. De plus, le béton cellulaire peut se découper avec une simple scie ce qui facilite les découpes sur mesure et l’utilisation des chutes. Il nécessite également moins de mortier pour l’assemblage ce qui rend sa pose moins coûteuse que pour un mur en parpaing. 

Enfin, tout comme le parpaing, le béton cellulaire est un matériau non inflammable limitant la propagation du feu et écologique, car sa production nécessite deux fois moins d’énergie que la production des briques en terre cuite par exemple.


Les inconvénients du béton cellulaire

Si le béton cellulaire semble avoir plus d’avantages que le parpaing, il possède tout de même un inconvénient majeur : son prix. En effet, le béton cellulaire est plus coûteux que le parpaing. Ce prix plus élevé est tout de même à mettre en comparaison avec les économies réalisées pour l’isolation de la maison mais aussi pour le temps gagné pendant le chantier car le matériaux est beaucoup plus maniable.

Le béton cellulaire apparaît comme moins résistant que le parpaing, car au fil du temps, des fissures peuvent apparaître avec le béton cellulaire. Le béton cellulaire est également un matériau plus friable que le parpaing ce qui vous obligera à prévoir des chevilles spécifiques pour pouvoir sceller un élément aux murs. Enfin, le béton cellulaire est soumis à un débat sanitaire sur la dangerosité d’une exposition régulière à ce matériau sur le long terme. 


Cet article provient du réseau, ne représente pas la position de cette station. Veuillez indiquer l'origine de la réimpression
HAUT